Un boxeur écope de 12 mois de suspension pour dopage

«Zurück

14.11.2019 14:56 Uhr
Swiss Olympic

Ittigen, le 6 novembre 2019. La Chambre disciplinaire de Swiss Olympic suspend pour 12 mois le boxeur professionnel Bruno Tavares pour avoir consommé du cannabis.

Le boxeur professionnel suisse Bruno Tavares a été contrôlé positif à la substance interdite en compétition « cannabis » le 10 mars 2019 à Genève dans le cadre de la lutte pour le titre de champion suisse dans la catégorie poids mi-lourds. Sur ce, la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (CD) a prononcé une suspension provisoire sur demande d’Antidoping Suisse. L’athlète de 28 ans a été condamné à une suspension de 12 mois au cours de la procédure disciplinaire qui a été ouverte par la suite. Cette suspension est effective depuis le 24 mai 2019, soit depuis le début de la suspension provisoire, et s’applique dans le monde entier à tous les sports. En plus de prendre en charge les frais de contrôle, d’analyse et de procédure, le boxeur condamné doit s’acquitter d’un remboursement des dépens à Antidoping Suisse pour un total de 2057.30 francs. 

Antidoping Suisse rappelle à tous les sportifs et les sportives que les cannabinoïdes – dont font également partie les drogues illégales comme le cannabis, le haschisch et la marijuana – sont interdits en compétition. La preuve de la présence de telles substances, quel que soit le moment ou le but de leur utilisation, lors d’un contrôle antidopage en lien avec une compétition est considérée comme un contrôle positif.

Salutations sportives

Alexander Wäfler, responsable Médias et Information,