La perle noire du CP Carouge flirte avec les sommets

«Zurück

29.11.2019 17:25 Uhr
Bertrand Duboux

Kinigamazi vs Mahlangu pour le titre mondial WBF

A 36 ans, Patrick Kinigamazi (33 combats, 31 victoires) présente le plus beau palmarès de tous les professionnels affiliés à Swiss Boxing : champion de Suisse des poids légers, champion d’Afrique et depuis 2017 champion du monde WBF des super-plume au détriment de l’Argentin Farias. Un titre qu’il a défendu victorieusement contre le Hongrois Lakatos, le Nicaraguayen Blanco, l’Ecossais McCorry, le Slovaque Parlagi et qu’il s’apprète à remettre en jeu pour la cinquième fois jeudi 12 décembre, à Genève, face au Sud-Africain Bongani Mahlangu (22-7-0). En attendant toujours cette opportunité de pouvoir briguer le titre mondial par intérim de l’une des quatre fédérations majeures (WBA, WBC, IBF, WBO). On peut rêver et prier pour lui, même s’il a dû décliner une proposition pour disputer le 21 décembre à Londres un combat pour la ceinture WBO Europe, car déjà engagé dix jours auparavant à Genève !

Pour l’heure, le Genevois d’adoption, à la fois acteur et promoteur, se partage entre sa préparation physique à la salle du CP Carouge avec son entraîneur de toujours Giorgio Costantino et l’organisation de ce meeting à la tête de sa société Noblem Promotion. Un véritable chef d’orchestre qui a prévu 8 combats professionnels ! pour donner de l’activité aux licenciés des autres clubs lémaniques. Mais surtout une belle preuve de solidarité vis à vis de quelques uns de ses partenaires d’entraînement, dont le super-léger Cédric Kassongo (32 ans, 9-5-2) qui, depuis son succès avant la limite en juin dernier face au Georgien Gamgebeli, semble avoir donné une nouvelle impulsion à sa carrière. Il sera opposé à l’Italien Alessandro Fersula (27 ans), invaincu en 6 combats.

Avec près de 40 professionnels, la boxe suisse retrouve des couleurs actuellement et les organisateurs ont désormais le choix pour présenter des réunions de qualité. Encore faut-il trouver des sponsors et des fonds suffisants, ce qui n’est pas évident par les temps qui courent. Grâce à ses relations personnelles, avec un carnet d’adresses bien garni, Patrick Kinigamazi y parvient et c’est tout à son honneur d’aider les autres à combattre et à pouvoir ainsi progresser.

„Mon objectif pour ces trois-quatre prochaines années, confesse-t-il, c’est de pouvoir réaliser ce que je n’ai pas pu faire pour moi. J’espère envoyer un Suisse au championnat d’Europe, voire au championnat du monde. C’est mon but !“

Sérieux et appliqué, comme toujours depuis ses débuts en 2006, au bénéfice d’une condition physique exceptionnelle, Kinigamazi part favori face à Mahlangu, et cela devant les caméras de Léman Bleu TV. Depuis qu’il a atteint le niveau mondial, il a largement fait ses preuves, même s’il ne compte que 4 succès avant la limite. Ses prestations face à Blanco et surtout le redoutable frappeur Parlagi (25-3-1) témoignent de sa capacité à résister à une très forte pression et son nouveau challenger apparaît plus comme un technicien que comme un véritable puncheur (10 succès par ko sur 22 victoires).

Mahlangu a détenu plusieurs titres internationaux WBA et IBF. Il a toutefois échoué pour le titre de champion d’Afrique WBO des poids coq en 2011 mais il a été à deux reprises champion d’Afrique du sud des super-plume en 2015, puis champion des super-coq en 2016, titre qu’il a perdu en 2017. Il s’agit-là de sa dernière défaite. Inactif en 2018, il a toutefois renoué avec la victoire le 30 juin dernier. A 40 ans, ce fausse-garde très mobile surnommé Dancing Shoes sera une cible difficile à toucher. Néanmoins, malgré sa science du ring et ses esquives, il aura du mal à résister au travail de sape et au rythme imposé par le détenteur de la ceinture WBF, en grande forme et sur qui les années ne semblent pas avoir de prise.

Outre Kinigamazi et Kassongo, seront à l’oeuvre le super-moyen Khalid Graidia (36 ans, 6-8-2), les deux Nyonnais Julien Calvete (28 ans, léger, 8-1-0) et Arber Ibishi (26 ans, super-plume, 8-0-0) ainsi que les Lausannois Mehdi Ben Hamira (27 ans, lourd, 3-0-0), Amir Orfia (25 ans, mi-lourd, néo-pro) et Liridon Koxha (super-welter, néo-pro).  

Programme:

Super-welters, 4x3 : Liridon Koxha (Fight District, 0-0-0) vs Nikola Mancic (Serbie) 0-7-1

Mi-lourds, 4x3: Amir Orfia (Fight District, 0-0-0) vs Gianmarco Ciofani (Italie) 0-2-1

Lourds, 6x3: Mehdi Ben Hamira (Fight District, 3-0-0) vs adversaire à désigner

Légers, 6x3: Julien Calvete (BC Nyon, 8-1-0) vs Vairo Lenti (Italie) 7-3-1

Super-plume, 6x3 : Arber Ibishi (BC Nyon, 8-0-0) vs Pasquale Delli Paoli (Italie) 4-1-0

Super-moyens, 6x3 : Khalid Graidia (CP Carouge, 6-2-2) vs Bojan Radovic (Serbie) 7-26-0

Super-légers, 6x3 : Cédric Kassongo (CP Carouge, 9-5-2) vs Alessandro Fersula (Italie) 6-0-0

Super-plume, 12.3, championnat du monde WBF :

​Patrick Kinigamazi (CP Carouge, 31-2-0) vs Bongani Mahlangu (AF-S, 22-7-0)


Pesée: mercredi 13 déc. Dès 18h00, Ten’s Bar, 10 av. du Mail, Genève

Infos et réservations : 078.851.31.00

www.noblempromotion.ch