Hakobyan attendu au virage

«Zurück

04.12.2019 14:19 Uhr
Bertrand Duboux

Suite à l’initiative qui souhaite relancer l’intérêt pour la boxe en Suisse, Andranik Hakobyan (30 ans) a été le premier à donner son accord et à adhérer au projet. Formé au Box Ring Baden, le champion de Suisse des super-légers, d’origine arménienne, poursuit sa carrière un peu dans l’indifférence générale malgré le soutien de nombreux supporters. En juin dernier, il n’a pas réussi à ravir la ceinture des welters au détenteur tessinois Ricardo Silva (match nul) mais il affiche toujours un palmarès très positif (14-1-3) avec une seule défaite en 18 combats ! Une belle carte de visite qui ne suffit toutefois pas à en faire une vedette, comme jadis les Scacchia et Martelli. Un peu comme le Fribourgeois Yves Studer, champion des pays hors de l’Union européenne des poids moyens (EBU-EE) qui mobilisait pourtant les passionnés au Kursal de Berne et qui s’est retiré invaincu en 29 combats en 2011, à l’âge de 29 ans (27-0-2).

Très motivé et très concerné par le match qu’il va livrer le 14 décembre au Forum Fribourg, Hakobyan est allé se préparer à Paris puis à Marbella (Espagne) où il a trouvé des sparring-partners de qualité. Un investissement personnel qui prouve qu’il prend son métier à coeur et qu’il veut tirer sa carrière vers le haut. L’occasion lui est ainsi donnée de franchir un palier face à Kelly Figueroa, un Vénézuélien résidant à Valencia (13-12-3). A 35 ans, celui-ci ne s’est incliné qu’aux points récemment à La Baule face à l’invaincu Français Jordy Weiss (24-0-0) pour la ceinture de l’Union européenne. Avec son expérience du ring, il sera un adversaire difficile à manoeuvrer pour Ando qui doit réussir le combat parfait pour confirmer qu’il est toujours en progression et capable de briguer désormais un titre international.

Un défi qu’il lui faut relever non seulement devant le public fribourgeois mais aussi devant les caméras de La Télé VD/FRqui s’immerge dans ce monde inconnu pour elle de la boxe professionnelle. Une grande première mais surtout une décision courageuse qu’il faut saluer, car elle démarque totalement la chaîne régionale des sports traditionnels en vogue que sont le  hockey sur glace, le football, le basketball, et qui occupent la totalité de l’espace médiatique...

Avec à l’affiche cinq combats professionnels, mais surtout cinq des meilleurs professionnels suisses du moment, et en particulier le championnat de Suisse des lourds-légers entre le Valaisan Benoît Huber (6-1-0) et le Zurichois Seid Dzemaili(8-0-0), la soirée promet d’être riche en émotions. Elle sera lancée d’abord par quelques combats d’amateurs, puis par la Fribourgeoise d’adoption Olivia Boudouma (-Belkacem). Celle-ci est de retour devant ses fans après huit ans sans compétition. Elle espère donner un nouvel élan à sa carrière pour y mettre un terme en beauté l’an prochain. Enfin le ring sera le théâtre de durs affrontements, notamment entre l’invaincu super-moyen Tessinois Marzio Franscella (9-0-0) et le solide Serbe Geard Ajetovic (31-23-1) ainsi qu’entre l’espoir bâlois Faton Vukshinaj (10-0-2) et le champion de Belgique des poids moyens Kevin Ongenae (11-6-3). 

 VIDEO

Programme de la soirée :

17h00 ouverture des portes

18h30 combats d’amateurs (3x3)

19h20, cinq combats professionnels avec :

19h20 dames, welters, 6x2 : Olivia Boudouma (Givisiez) vs Bianka Majlath (Hongrie)

20h00 présentation ring + direct La Télé VD/FR

20h15 welters, 6x3 : Andranik Hakobyan (Arm/Sui) vs Kelly Figueroa (Ven)

21h00 super-moyens, 6x3: Marzio Franscella (Sui) vs Geard Ajetovic (Serbie)

21h30 PAUSE

22h15 lourds-légers, 10x3 = championnat de Suisse

​Benoît Huber (BC Octodure Martigny) vs Seid Dzemaili (Box Club Zurich)

23h15 moyens, 8x3: Faton Vukshinaj (Kos/Sui) vs Kevin Ongenae (Belgique)

www.boxing-gala.ch