Ricardo Silva remplace Hakobyan, blessé !

«Zurück

11.12.2019 07:51 Uhr
Bertrand Duboux

Victime d’une rupture du tendon d’Achille alors qu’il arrivait au terme de son stage d’entraînement à Marbella (Espagne), Andranik Hakobyan, le champion de Suisse des super-légers, a été contraint de déclarer forfait pour le meeting du 14 décembre au Forum Fribourg. Une mauvaise nouvelle pour les organisateurs qui avaient déjà dû faire face à un changement d’adversaire pour l’espoir bâlois Faton Vukshinaj, finalement opposé au champion de Belgique Kevin Ongenae.

De retour en Suisse, Hakobyan s’est rendu la mort dans l’âme dans un établissement spécialisé à Rheinfelden pour y passer des examens médicaux afin d’établir la nature exacte de sa blessure. Celle-ci risque de le laisser plusieurs mois sur la touche, notamment trois mois sans possibilité de reprendre l’entraînement.

C’est finalement le Tessinois Ricardo Silva, champion de Suisse des poids welters. qui a accepté de remplacer au pied levé le malheureux Hakobyan, avec qui il avait fait match nul et conservé son titre national en juin dernier au Théâtre municipal de Berne. A 30 ans, Ricardo Silva est l’un des meilleurs professionnels du pays, après avoir obtenu trois titres amateurs en 64 kg avec le BC Locarno et le BC Ascona (2008-09-12). Il compte 18 succès, 2 défaites et 1 nul. Il a subi ses deux seuls revers en France pour des titres internationaux, dont le titre IBF international des welters, à Toulon, l’an passé, contre l’invaincu Français José Gomez (14-0-0) .

Il faut savoir gré à Ricardo Silva d’avoir accepté de relever ce défi au dernier moment et sans préparation particulière face à un adversaire qui ne sera pas facile à manoeuvrer. A 35 ans, Kelly Figueroa, un Vénézuélien résidant à Valencia (13-12-3), possède en effet une solide expérience. A trois reprises, il a été sacré champion des Caraïbes des super-légers en 2014-215. Plus technicien que frappeur, il vient d’ailleurs de ne s’incliner récemment qu’aux points en 12 rounds à Guérande face à l’invaincu Français Jordy Weiss (24-0-0) pour la ceinture de l’Union européenne. 

Tiraillé entre sa famille (il est papa d’un garçon de 2 ans) et son poste d’infirmier et chef d’équipe dans un établissement pour personnes âgées, à Locarno, Ricardo Silva est arrivé sans doute à un tournant important de sa carrière. Un succès probant sur Kelly Figueroa pourrait lui ouvrir une porte pour briguer l’an prochain un nouveau titre international et lui offrir l’occasion de terminer en beauté. Mais en boxe rien n’est jamais sûr et ce sont souvent des efforts et des sacrifices pourrien avoir au bout ! Dans le cas contraire, il n’est pas certain qu’il trouve la force de se remettre en question pour repartir au combat avec la même motivation qu’il affiche depuis ses débuts pros en 2013.

Accaparé par ses importantes activités, Ricardo Silva -d’origine portugaise- a de plus en plus de mal à mener de front ses deux carrières. La boxe, en Suisse, ne nourrit pas ses licenciés et n’offre que peu d’avenir à ses professionnels, alors qu’ailleurs dans le monde on peut pratiquer son sport favori comme un métier à 100%. Les JO de Munich, en 1972, sont les derniers, par exemple, à avoir accueilli des sélectionnés helvétiques, il y a près d’un demi-siècle !

En acceptant de combattre au dernier moment et pratiquement sans entraînement, même pour un 6x3, Ricardo Silva a confirmé sa disponibilité pour la cause qui lui tient à coeur. Un bel exemple de professionnalisme pour ce fausse-garde qui n’aime pas affronter les gauchers ! Il faudra toutefois qu’il s’adapte au style de Figueroa, rompu aux ficelles du métier et qui n’a subi que deux ko en treize défaites.

Outre Silva, l’invaincu super-moyen Marzio Franscella pourra compter sur de nombreux supporters pour représenter le Tessin en terre fribourgeoise. Un combat très difficile l’attend contre le solide Serbe Geard Ajetovic (33-21-1, soit 55 combats au compteur !). Mais le moment fort sera incontestablement le premier championnat de Suisse des lourds-légers qui opposera le frappeur valaisan Benoît Huber (6-1-0) à l’invaincu Zurichois Seid Dzemaili (8-0-0) alors que la Fribourgeoise d’adoption Olivia Boudouma (9-1-0) lancera la soirée contre la Hongroise Majlath.

Programme de la soirée :

17h00 ouverture des portes + buvette

18h00 combats d’amateurs (3x3)

***

19h20, cinq combats professionnels avec :

19h20 dames, welters, 6x2 : Olivia Boudouma (Givisiez) vs Bianka Majlath (Hongrie)

20h00 présentation ring + direct La Télé VD/FR

20h15 welters, 6x3 : Ricardo Silva (Sui) vs Kelly Figueroa (Ven)

21h00 super-moyens, 6x3: Marzio Franscella (Sui) vs Geard Ajetovic (Serbie)

21h30 PAUSE

22h15 lourds-légers, 10x3 = championnat de Suisse

​Benoît Huber (BC Octodure Martigny) vs Seid Dzemaili (Box Club Zurich)

23h15 moyens, 8x3: Faton Vukshinaj (Kos/Sui) vs Kevin Ongenae (Belgique)

Sponsoren

Partner