Eliminatoires nationales: Faraci „avec un oeil au beurre noir“

«Zurück

24.11.2013 13:06 Uhr

Jack Schmidli

24.11.2013 – Le jeune Angel „Floyd“ Roque a été très près de participer ce prochain samedi à la semi finale des Championnats suisses. Roque a disputé contre Davide Faraci, le meilleur boxeur suisse actuel,  un très difficile et dur combat en 3 rounds et a manqué de peu de faire la sensation. Les autres favoris au niveau national, Zino Meuli, Egzon Maliqaj, Mic Pepshi et Amir Orfia ont également atteint la finale et se battrons samedi prochain à Zurich pour la finale (le dimanche). Vahram Khudeda s’est avéré être un très chaud candidat pour le titre des poids welters. Il a battu ses deux adversaires Maziar Hosseinpour et Florian Schnyder de très belle manière.

Stefan Rumpold Champion suisse en titre tient son adversaire le lucernois  Bajtim Berisha à distance

Le niveau technique de ces éliminatoires nationales est à peu près égale à celui des deux dernières années. En revanche nous avons assisté à plus d’individualité de la part des combattants. L’un de ces boxeurs est Zino Meuli (Poids mi-welters, SR St. Gallen), membre de l’équipe suisse de boxe et connu pour sa technique de boxe gagnante ciblée et dynamique. Egalement remarquable le combat entre les deux participants à la Coupe du monde junior Amir Orfia (Poids moyen, Club Lausannois) et Kasam Pulaj, BA Bern). Pulaj a été battu par le favori avec le score de 2 juges à 1. Après des mois d’absence pour cause de maladie et avoir complément récupéré le multiple Champion du Championnat Suisse allemande/Tessin et Champion suisse junior Mic Pepshi (BC Buchs) n’a rien laissé passer contre le solide tessinois Marzio Franscella (BC Ascona) et gagné aux points à l’unanimité des juges. Cependant,  Pepshi ce boxeur des poids moyens est de taille trop petite pour la catégorie. Cela soulève la question de savoir si il évoluait dans une catégorie de poids inférieurs il serait en mesure d’exploiter encore mieux son potentiel.

Si Angel „Floyd“ Roque (Poids moyens, BC Zürich) après le combat disputé contre le boxeur vedette Davide Faraci (BR Baden) avait été déclaré vainqueur, personne n’aurait parlé d’une erreur de jugement. Les deux boxeurs ont été très proches tout au long du combat. Les observateurs avertis n’ont pas manqué de remarquer que ces deux boxeurs, avec chacun leur style bien marqué, n’étaient pas bien assortis. L’entraîneur de Davide Engin Köseglou a déclaré pour swissboxing.ch: « le combat était très serré, mais le score est juste. Davide n’était pas aujourd’hui dans son meilleur jour ».

Dans l’avant dernier combat de la journée, se sont rencontré le puncheur policier argovien Stefan Rumpold (BC Brugg), en sa qualité de Champion suisse des poids lourds, et le combattif et agressif lucernois Pajtim Berisha. Cet athlète, entraîné par Massimo de Filippo, n’a pas été en mesure de profiter de l’handicap de son adversaire (Rumpold a combattu avec une blessure à la main droite) et donc perdu par décision unanime des juges.

Samedi prochain la multiple Championne suisse et boxeuse internationale Sandra Brügger (Poids welters, BR Basel), sera confrontée à sa collègue de Club Barbara Wilhelmi. A Zürich nous verrons aussi la Championne suisse 2012, Anaîs Kistler (Poids moyens, Club Lausannois) contre Mirjam Jaberg, BR Basel. Il est déjà bien clair que Brügger et Kistler sont actuellement les meilleures représentantes de la boxe féminine suisse.

Au Sihlhölzli  Ukë „Wolf“ Smajli (SR Zürich) montera sur le ring en sa qualité de grand favori pour le titre de Champion suisse des poids lourds légers. Smajli, qui mène actuellement clairement le classement du Robert Nicolet  Trophy avec 275, rencontrera samedi le lucernois  Plator Laskaj.

Rajko Bojanic, Président et entraîneur du BC Wallisellen a assuré le bon déroulement de la manifestation. Ce passionné de boxe a tout fait pour que tout se passe pour le mieux. Il a repris l’organisation de ces éliminatoires nationales au pied levé après le retrait du BC Buchs et a beaucoup apprécié de s’occuper de cette organisation. Malheureusement, le comportement altruiste n’est pas toujours récompensé ; en effet, samedi dans cette halle militaire ont été volés des gants de boxe par des inconnus et l’obtention de nouveaux sera facturé par notre comptable à l’organisateur (en plus).

Traduction effectuée par Franca Roncoroni
 


Compositions des combats pour samedi prochain