Les Frères Roethlisberger continuent à s‘améliorer

«Zurück

24.11.2013 15:27 Uhr

Jack Schmidli

24.11.2013 – Après les rencontres des éliminatoires du Championnat suisse 2013, les spectateurs ont assisté aux exploits de ces deux expérimenté boxeurs professionnels. Stéphane et David Roethlisberger ont gagné les combats contre les boxeurs bulgares Konstantin Alexandrov et Plamen Nikolov aux points par décision unanime des juges. Cependant ni David ni Stéphane n’ont réussi le KO désiré.

A la mi-juin, les fougueux jumeaux Stéphane et David Roethlisberger avaient provoqué une véritable émeute lors de la participation à un meeting de boxe à Lausanne. Les spectateurs, les entraîneurs et les fans des boxeurs avaient pris d’assaut le ring et livré une véritable bataille. A Kloten tout était différent. Stéphane et David ont montré leur meilleur côté. Les deux frères se sont battus avec beaucoup d’engagement mais aussi de manière remarquablement juste. Cette remarque a également été faite par l’arbitre, Fabian Guggenheim, lequel par le biais de swissboxing.ch a complimenté les jumeaux pour leur comportement très discipliné dans le ring. 

Stéphane Roethlisberger, Schweiz (88 kg) vs. Konstantin Alexandrov, Bulgarien (82 kg)

Une importante enflure au dessus de l’œil droit de Konstantin Alexandrov, qui était déjà visible après le premier round, ne laissez pas prévoir de bonnes choses pour le boxeur bulgare. Bien que super entraîné Stéphane Roethlisberger ait tranquillement et de manière peu spectaculaire commencé la première reprise, ses coups ont déjà sévèrement marqué le visage de son adversaire. Mais les spectateurs qui espéraient une fin rapide à ce combat, ont été déçus par le résultat.  Alexandrov, bien que nettement inférieur au suisse au niveau de l’entraînement et du physique a cependant été capable de rester debout jusqu’à la fin du combat grâce à sa forte volonté de se battre supérieure à la moyenne. Quoi qu’il en soit, il a cassé le cliché souvent entendu qui dit qu’un boxeur de l’ancien bloc de l’Est ne vient qu’en Suisse que pour perdre, à n’importe quel moment du combat. Mais il convient aussi de noter que Stéphane s’est battu de manière très engagée et percutante même si d’un autre côté il a placé peu de coups précis. De plus son adversaire avait une bonne couverture, qui était difficile à casser. Pour son cinquième combat en tant que boxeur professionnel, après cette victoire contre Alexandrov, Stéphane Roethlisberger reste invaincu.

David Roethlisberger, Schweiz (94 kg) vs. Plamen Nikolov, Bulgarien (104.3 kg)

Entre  David Roethlisberger, nouveau venu dans la catégorie des poids lourds, et son adversaire le bulgare Plamen Nikolov il y avait une différence de poids de 10kg. Déjà vers la fin de la première reprise les spectateurs ont assisté à un spectaculaire échange de coups. Ce n’était pas de la boxe de qualité et technique, mais un échange de coups durs donnés par deux puncheurs, mais sans résultats. Bien que Roethlisberger ait à plusieurs reprises placé des droites nettes et précises, cela n’a pas obtenu l’effet espéré sur son adversaire vu la grande différence de poids. Nikolov n’a accordé aucun respect au suisse et n’a cessé d’avancer sur le suisse pendant toute la durée du combat. Roethlisberger a gardé le contrôle sur son adversaire avec des puissantes combinaisons. A la fin du combat, les trois juges ont  déclaré David gagnant. Le palmarès de David est maintenant de 4 victoires pour 4 combats, dont 3 par KO. 

Selon Nic Proschek, Manager des Frères Roethlisberger, le 21 décembre à Berne David rencontrera sur le ring  Yavor Marinchev, vainqueur de Ivo „The Warrior“ Andelic de Bad Ragaz. Cette annonce de combat a été faite aussi en raison de ce que l’on pouvait lire hier dans un rapport préliminaire sur swissboxing.ch qui disait qu’on « pouvait envisager à court terme une rencontre entre David Roethlisberger et Ivo Andelic ». Cependant dans un communiqué de presse Andelic a pris position au sujet de ce combat : « Je n’ai pas été contacté pour un tel combat, personne n’a négocié avec moi ». Andelic veut se battre contre un « vrai poids lourd ». Il a déclaré : « Les Roethlisberger ne sont pas des concurrents pour moi. Je ne crois pas en des athlètes qui ont recours à l’alimentation pour passer des poids moyens aux poids lourds pour boxer dans la catégorie reine de la boxe ».
Une prise de contact explosive.


Traduction effectuée par Franca Roncoroni