Ca va faire boum à Carouge !

«Zurück

03.11.2014 19:38 Uhr

Kinigamazi, Kassongo en vedette - Kongolo, Mister TNT, l’invité surprise

Bertrand Duboux

3.11.2014 - Du spectacle et des émotions ! C’est ce qui attend, une fois de plus, le fidèle public du meeting annuel du Club pugilistique de Carouge, vendredi 21 novembre, à la salle des fêtes. Une soirée de gala mémorable, à passer avec des amis autour d’une table et d’un bon repas (120.- francs par personne, billet d’entrée compris) pour assister à 5 combats professionnels, quelques combats d’amateurs et des démonstrations. Avec au programme Patrick Kinigamazi, Cédric Kassongo, Lyes Bergoug, membres du CPC, mais aussi le néo-professionnel du Ring Star Vernier Stefano Ciriolo (28 ans/1 combat, 1 succès)) et surtout l’invité surprise, l’explosif Yoann Kongolo (26 ans), Mister TNT, transfuge du kick boxing et de la boxe thaïe (team Yamabushi) pour ses débuts professionnels en boxe anglaise sous les couleurs du CP Carouge.

Un transfert qui nous réjouit et qui promet de faire du bruit eu égard aux formidables qualités de combattant de Kongolo, champion de Suisse amateur et professionnel dès 2009, puis champion d’Europe WKN de kick boxing, vainqueur de l’open de France de K1, mais aussi champion d’Europe et d’Afrique de karaté. Une brillante carrière en technique pieds-poings grâce à une puissance et une force de frappe phénoménales (46 succès dont 35 par ko ! 2 nuls, 4 défaites), deux atouts essentiels en boxe pour espérer évoluer au plus haut niveau.

Kongolo, managé par Carl Emery (tous deux viennent d’obtenir officiellement leur licence de la part de Swiss Boxing), disputera son premier combat (4x3) en boxe anglaise en mi-lourds (78 kg) face à un adversaire à trouver. Une démarche pas facile eu égard à la réputation de démolisseur de Yoann, à moins d’y mettre le prix pour qu’un courageux accepte de venir subir un traitement de choc qui promet d’embraser la salle des fêtes. Un événement à ne pas rater, incontestablement, pour qui apprécie et a déjà vu à l’œuvre le spectaculaire Kongolo sur le ring. Ca va faire boum !

Le combat principal de la soirée (8x3) sera toutefois celui de Kinigamazi face à l’Espagnol Juan Carlos Lopez Sebastian, dit King Daluz (26 ans), qui a subi aux points, en juin dernier, sa seule et unique défaite en championnat d’Espagne des super-légers. Avec 9 succès et 2 nuls, mais aussi dix centimètres de plus que Kinigamazi en taille, celui-ci s’annonce comme un adversaire de qualité, capable de poser quelques problèmes au champion de Suisse qui a réussi le 1er novembre aux Canaries son retour gagnant sur le ring en battant aux points Ryan Pelaguer. Pour diverses raisons, dont le couac de Kiev en mars dernier (faute d’un visa

valable il n’avait pu rencontrer l’espoir ukrainien invaincu Malinovsky et avait été bloqué

deux jours à l’aéroport !), Patrick n’avait plus boxé en compétition depuis le 25 mai 2013, soit dix-sept mois !

A 31 ans, Kinigamazi n’a plus de temps à perdre. Fort de 21 succès en 23 combats, le

 

 

 

 

 

 

Genevois est en droit de postuler désormais à un titre international, voire au championnat

d’europe des super-plume à condition d’obtenir enfin la nationalité suisse ! Mais les opportunités sont aussi rares que les sponsors et les organisateurs pour oser se lancer dans une telle aventure sur sol genevois. Au grand dam de son entourage et de son entraîneur, Giorgio Costantino, qui désespèrent de pouvoir trouver le financement nécessaire pour offrir à Patrick la consécration qu’il mériterait.

En attendant, le poids léger genevois est reparti sur de bonnes bases, avec un moral neuf et un mental de guerrier malgré cette attente qui pourrait faire vaciller ses convictions. Il n’en est rien, heurement. En battant du ring, Patrick a besoin de monter en pression et de s’affirmer physiquement au fil des rounds pour compenser un manque de punch rédhibitoire. Sur ce plan-là, sa dernière victoire à Tenerife l’a rassuré et ramené à son meilleur niveau, avec un esprit de conquérant retrouvé. Désormais il a à coeur d’effacer les deux défaites subies face aux Français Frénois et Cornu qui entachent son palmarès. C’est pourquoi, malgré le handicap d’allonge, il devra se montrer convaincant face à King Daluz et surtout face à l’exigeant public genevois. Un examen de passage à ne pas rater car les années filent à la vitesse grand V.

La réunion doit aussi remettre sur les rails le talentueux Cédric Kassongo (27 ans) dont les nombreuses blessures depuis quatre ans ont à chaque fois stoppé la carrière et la progression. En septembre 2013, il avait réussi un retour encourageant à Porrentruy face au dur Portugais Briceno, mais deux nouveaux coups d’arrêt ces derniers mois ont tout anéanti. Lui aussi n’a plus combattu depuis le 9 novembre 2013, soit douze mois et demi !  Considéré comme le plus doué de sa génération, le super-léger genevois a tous les atouts pour réussir une brillante carrière et espérer refaire le terrain perdu, mais à condition d’être moins inconstant. Un pari sur l’avenir.

Enfin, si Bruno Bouhi, jeune marié, s’en est allé aux Etats Unis, il a laissé la place à Lyes Bergoug (29 ans) qui a décidé de reprendre le cours de sa carrière après cinq ans d’inactivité ! D’origine algérienne, invaincu en 7 combats profesionnels disputés entre 2006 et 2009, il a perdu plus de dix-neuf kilos pour renouer avec la compétition face à l’Espagnol Gonzalez Palenzuela. Un premier exploit qui en appelle d’autres sur le ring pour ce super-moyen à la frappe lourde, marié à une Suissesse et désormais au bénéfice d’un permis B.

Vendredi 21 novembre 2014

Salle des fêtes, 37 rue ancienne, 1227/Carouge

Ouverture des portes dès 18h30, combats dès 19h30.

Entrée : 30.—francs (billets disponibles au Restaurant de La Fontenette, Carouge)

Repas aux tables (120.- par personne/60.- jusqu’à 12 ans, billet d’entrée compris)

Renseignements et réservations par tél. 079.941.55.33

Pesée : jeudi 20 novembre, Casino du Lac, aéroport Genève, dès 19h00 (prendre carte d’identité !)

Accréditations :

Les journalistes et photographes intéressés sont priés de s’annoncer auprès de Bertrand Duboux 079.217.24.22 ou bertrand.duboux@bluewin.ch (délai : jeudi 20 nov. à la pesée).