Professionnels aussi au programme

«Zurück

14.11.2014 07:43 Uhr

Jamal Dlala et Oualid Abderrahman de retour sur le ring

Betrand Duboux

13.11.2014 - Dans le cadre du week-end des championnats de Suisse amateurs qu’il organise à la salle omnisports du Vieux-Moulin, le Club lausannois de boxe propose également plusieurs combats professionnels le samedi soir 29 novembre avec à l’affiche son espoir Jamal Djala (3 succès, 1 défaite) ainsi que le Tunisien Oualid Abderrahman (10 succès, 2 défaites). Quant à la Bernoise Aniya Seki, il est prévu qu’elle boxe pour la ceinture internationale WBC féminine des super-coq mais le combat est encore à confirmer.

Jamal Dlala après sa victoire contre le bulgare Yanko Marinov à Nyon

Jamal Dlala, qui n’a plus évolué en compétition depuis plus de deux ans (son dernier combat remonte au 26 mai 2012) sera finalement opposé à l’Italo-dominicain Christian Arvelo Segura (31 ans/2 succès, 1 défaite). Un retour sur le ring qui peut relancer une carrière qui a malheureusement du mal à décoler en raison d’un manque d’organisateurs en Suisse romande. Un constat qui pénalise d’ailleurs toute la génération actuelle et qui force le professionnel lausannois du CLB à privilégier son activité de laborantin.

Champion de Suisse amateur en 2010 (welters), Jamal n’a disputé que quatre combats professionnels en quatre ans ! Trop peu pour évoluer dans la cour des grands. Et pourtant, ses qualités techniques devraient lui permettre de jouer les premiers rôles. Malgré cet important handicap, l’occasion lui est donnée de le confirmer face à un adversaire sans plus d’expérience que lui.

Pour le trentenaire Oualid Abderrahman, c’est aussi le retour sur le ring après plus de trois ans d’absence, soit mars 2011 ! Ce soir-là, à Worb, il avait concédé au Bernois Ciano l’une des deux seules défaites qui figurent à son palmarès. Prévu au programme du meeting de Villars-sur-Glâne, le 11 octobre dernier, il avait déclaré forfait en raison d’une blessure à l’épaule.

Professionnel depuis 2006, ce super-léger accrocheur et difficile à boxer connaît toutes les ficelles du métier. Il a l’expérience pour lui mais tout va dépendre du rythme imposé par son jeune adversaire italien Emanuele Pinzi (24 ans/5 succès, 1 nul, 1 défaite). Celui-ci est passé pro en 2012. Il n’a été battu qu’une fois, en juin dernier à Riazzino, par le talentueux Tessinois Ricardo Silva.

A noter que la pesée des boxeurs professionnels aura finalement lieu le vendredi 28 novembre, dès 18h30, au restaurant du Lausanne Sports, à l’entrée du Stade olympique.


Programme