Eliminatoires à Thoune. Le rapport

«Zurück

23.11.2014 18:09 Uhr

23.11.2014 – Pas moins de 34 combats étaient au programme des qualifications ce samedi à Thun. Depuis quelques années nous trouvons à nouveau plusieurs combats de huitième de finale dans les catégories de poids des mi- welters (jusqu’à 64kg), welters (69kg) et moyens (jusqu’à 75kg). Certains combats ont été de très haut niveau, ce qui donne (encore) de l’espoir pour le futur. Beaucoup d’éloges aux organisateurs de cette manifestation dirigée par Christina Nigg. Tout a été parfaitement organisé dans les moindres détails. Au programme de samedi prochain à Lausanne il y aura encore environ 20 combats pour déterminer les finalistes.
 

Rapport de Jack Schmidli

Un bref  regard sur les statistiques de ces dernières années montre une image positive au sujet de l’intérêt pour le Championnat de cette année.

Année

Lieu de la manifestation

Nombre de combats d’éliminatoires

2010

Villars sur Glâne

17

2011

Bern

15

2012

Aarau

22

2013

Kloten

20

2014

Thun

34


Des noms connus sont tombés
Certains favoris pour le titre ne seront pas présents samedi prochain: Zino Meuli (SR St. Gallen, Champion suisse des mi welters en 2013), qui a déjà plusieurs fois évolué avec le SBT (surtout en super-léger), a subi une douloureuse défaite contre Andranik Hakobian (City BG Baden, Champion suisse welters en 2010). Meuli, qui ne semble plus aussi vif depuis son ascension en poids welters, a perdu tous les rounds d’un spectaculaire combat contre un Hakobian très motivé et qui a rapporté beaucoup d’expérience à Thun avec ses combats disputés en Allemagne. Hakobian a aussi gagné de manière convaincante son deuxième combat. En quart de finale, il a battu Ali Adili (BA Bern) et sera confronté samedi à Lausanne à Urim Smajli (SR Zürich). Ce duel réjouira particulièrement ses amateurs de boxe.

Le boxeur favori des poids moyens Mic Pepshi (BC Buchs), a été contraint d’abandonner le combat contre Celso Amado das Neves (BC Basel) à la deuxième reprise à cause d’une profonde coupure. Cependant, Celso n’a pas été en mesure de disputer le quart de finale contre Vahram Khudeda (NAB Frenkendorf, Champion suisse welter 2011). En effet, a cause de son souffert combat contre Pepsi il était dans l’incapacité de combattre à nouveau. Khudeda sera donc samedi seul en demi-finale. Bernardino de Brito, (SC Chablais,  Champion suisse 2013, dans les poids légers, s’est montré très combatif contre le bernois Eren Oener (BK Boxring Bern). Bien que de Brito ait boxé de manière visiblement déterminée, à la fin en raison de coups plus nombreux et précis c’est à juste titre que Oener sera en demi-finale samedi.

D’autres favoris l’emportent

Certains favoris ont réussi.  Dans la catégorie des poids légers,  Ahmed Altintas (BC Wallisellen, Champion suisse junior 2013 et 2014) a battu Menin Andry (BC Riazino) grâce à ses rapides jeux de jambes et des combinaisons intéressantes et se trouvera samedi prochain en demi-finale contre Sandru Alagathurai (BTO Thun). Daniel Egbide (BC Genevois),  qui évolue avec le SBT dans la catégorie des mi- welters,  s’est qualifié de justesse aux points, 2:1, contre le boxeur de St-Gall Sava Kostic (SR St. Gallen). Samedi il sera confronté à Siwanat Ngokpho (BC Sissach), qui s’est hissé en demi-finale sans combat. Souverain dans sa tâche le tenant du titre Egzon Maliqaj (BS Gebensdorf). Le protégé de Pascal „Chagaev“ Stalder, ex champion suisse des mi- welters, a la deuxième reprise  a donné un véritable coup de grâce à son adversaire Oussama Benbrihoum (BC Buchs) ce qui a mis un terme au combat. Maliquaj rencontrera samedi en demi-finale Mergim Vukshinaj (BC Basel).

Le leader du Robert Nicolet Ranking, Angel „Floyd“ Roque (BC Zürich) à la fin du deuxième round a lourdement marqué son adversaire Benjamin Claude (BC Versoix) lequel, à l’appel de la troisième reprise, a jeté l’éponge. Samedi il sera opposé en demi-finale à Faton Vukshinaj (BC Basel), lequel a gagné contre son frère Mergim. Le dernier combat de la journée a été remporté à l’unanimité des points par le romand Amir Orfia (Club lausannois de boxe) qui était opposé au solide tessinois Marzio Franscella (BC Ascona) et sera opposé à Lausanne à Vahram Khudeda. Aussi cette rencontre est vivement attendue par les amateurs de boxe.

Les deux boxeurs de la catégorie des mi-lourds Davide Faraci (BR Baden) et Ukë „The Wolf“ Smajline seront en compétition que samedi et, s’ils gagnent leur combats disputeront la finale de dimanche.

Pour terminer, encore deux remarques :

1 : Tout au long de la journée aucun boxeur n’a été averti. Ce qui est vraiment remarquable et montre l’équité des combats.

2: Le Dr. Dr. Levente Garay, qui a été aidé par le Dr. Markus Känel pour la pesée de tous les boxeurs, a tenu une double casquette. En effet, il a travaillé en tant que médecin du ring pendant toute la manifestation.

Résultats

WP = Winner on Points (Victoire aux points)
TKO-R = Abandon
TD = Technical Decision (Le combat est arrêté en raison d’une blessure)
KO-H = Knockout Head (Tête-KO)


Demi-finales samedi à Lausanne