Ornella Domini confirme son titre européen EBU mi-moyen

«Zurück

29.03.2015 19:19 Uhr

Deborah Polasek

28.03.2015 - Le Boxing Club Genevois et Boxniaque promotion ont encore prouvé leur succès lors de la soirée du championnat d’Europe organisé à l’Event Center du Ramada encore à Genève. Les spectateurs ont afflué au cours de la soirée pour finir nombreux en bons supporters de la Genevoise Ornella Domini venu confirmer son titre de championne Européenne EBU mi-moyen.

Voilà qui n’est plus à confirmer puisqu’elle l’a fait, Ornella Domini a remporté pour la seconde fois, à l’unanimité des juges Européen, le titre de championne européenne EBU mi-moyen contre la Belge Sabrina Giuliani. Rappelons que les deux femmes se sont rencontrées pour la première fois en novembre 2013 pour le même titre. Ornella Domini l’avait remporté contre 2 juges à 1 mais le résultat avait fait parler de lui. La revanche a donc été attendue et c’est une belle confirmation que la Genevoise a prouvé, chose qui lui tenait à cœur dit-elle. Les deux athlètes ont montré un beau combat bien soutenu avec une forme physique maintenue tout au long des 10 rounds.

Giuliani est restée sur 4 défaites après la rencontre en novembre 2013 alors que Domini a enchainé les victoires. Cette dernière a prouvé avec brio qu’elle méritait ce titre. Elle a fait preuve de finesse tout au long du combat, de présence, de sang froid mais aussi de hargne. Malgré les accrochages de son adversaire pour gagner du temps et de la récupération, Domini n’a pas arrêté de taper et de construire sa boxe. Il manquerait un pas pour qu’elle touche encore plus mais son évolution se voit et c’est ce qui confirme aujourd’hui sa position de vainqueur.

C’est non sans émotions qu’elle a alors gardé sa ceinture et que son fier et non moins ému manager/entraineur Samir Hotic rêve d’un championnat du monde comme prochaine étape.

Dans la catégorie super-léger, le Suisse Stefano Ciriolo est remonté sur le ring pour son 4e combat professionnel avec ses 3 premières victoires derrière lui. Il était opposé au Français Mickaël Lacombe, boxeur plus expérimenté avec 10 combats, 5 gagnés, 5 perdus dont 2 par KO. Après un premier round bien construit de la part de Stefano, le 2e round s’est corsé. Face à un adversaire solide dans sa position et tactique, Stefano a vacillé a plusieurs reprises pour terminer KO. Manque de vigilance partage Stefano sur le ring, la boxe est un art et le résultat n’est pas connu d’avance. Le fair-play et solidarité entre les adversaires est à souligner.

Pour terminer chez les pros, la Genevoise Pamela Treand a fait ses débuts réussis contre la Bulgare Luchiya Doncheva (1 combat perdu à son actif). Nouvelle recrue de Boxniaque Production, avec Samir Hotic, on sent la formation derrière les coups de Pamela. Une victoire unanime, on attend la suite.

Côté amateurs

Le Versoisien Claude Benjamin Roger en catégorie senior -83kg a prouvé sa technique dominante face au Français Fougheli Brahim. Il gagne à l’unanimité avec une frappe précise et une bonne observation.

Dans la catégorie jeunesse, Antoine Fèvre du BCG gagne par abandon de son adversaire Varga Attila du Boxing Club Bajrami. Un début de combat intéressant avec Attila qui touche beaucoup et Fèvre qui encaisse, attend et construit. Mais une blessure à la cuisse n’a pas permis au jeune Attila de continuer jusqu’au bout.

Deux genevois ont donné un combat d’une belle intensité. En effet, William Codirolle, Ring Star Vernier, contre Thierry Garibaldi, Boxwin Sport Club, ont combattu fort avec un rythme soutenu jusqu’à la fin. Combat équilibré et malgré une frappe lourde de son adversaire, Thierry Garibaldi l’a emporté à l’unanimité grâce à sa présence et touche plus fréquente.
 

Nous avons pu saluer la présence de M. Peter Stucki pendant la soirée. Un homme aux multiples casquettes très investi dans le monde de boxe en tant que Président de la Commission de boxe professionnelle du SwissBoxing, Vice-Président du SwissBoxing, membre du conseil exécutif de l’Union Européenne de boxe (EBU), Président de la commission des juges/arbitre EBU, secrétaire international, membre directeur et membre de la commission de classement au niveau du WBC (World Boxing Council).

Cet homme, très humble malgré son influence, porte un point de mire à la santé des boxeurs. En effet, ce sport laisse des séquelles sur la santé physique et mentale du boxeur. Il est donc préférable d’envisager une courte carrière pour éviter tout problème. C’est en s’impliquant et s’infiltrant au cœur de ce monde qu’il peut agir et influencer les consciences.

«La boxe peut être un art. Comme la vie, ce sport a aussi un aspect brutal, qu’il faut accepter, mais il y a des limites et je ne reprocherai jamais à un arbitre d’avoir arrêté un combat trop tôt. Ça fait partie de la boxe de pouvoir prendre un coup, mais beaucoup plus important serait d’éviter les coups car les meilleurs coups sont ceux que l’on ne reçoit pas. J’ai moi-même fait des combats et je ne suis pas hypersensible, mais il est du devoir de tous les administrateurs de ce sport de veiller à faire strictement respecter toutes les règles établies pour la santé des boxeurs.» dit-il.

Et pour la première fois il a pu observer Ornella Domini sur le ring. Son impression:

«Elle m‘a surpris avec sa violence extrême, avec sa volonté de terminer le combat avant la limite. Elle a gagné de loin, aucun doute, ce qui a manqué un peu cependant était l’art de la boxe. Elle a du talent, elle a la volonté, le cœur, mais elle est toujours un peu brute. Avec sa taille et son allonge elle aurait pu gagner ce combat sans prendre de coups et de risque, mais j’avoue, ce qu’elle a montré ce que le public voulait. Elle a beaucoup de talent, beaucoup de possibilités mais elle a besoin d’améliorer sa technique.».

Il y a donc encore du travail pour la genevoise Ornella Domini avant d’aller conquérir le titre mondial mais c’est en bonne voie.

Autres résultats :

63kg : Fisnik Shala, BC Nyon vs Pierre Holdeler, Lons le Saunier France : 2 - 1

64kg : Marie Rouvinez, BC Carouge vs Anaïs Vintalas, Cercle des Sports : nul

69kg : Arber Ibishi, BC Nyon vs Gary Moussa, Lons le Saunier France : 1 - 2

75kg : Cédric Anthonioz, BC Genevois vs Mukadem Burmand, Fight Right Bienne : 0 – 3

81kg : Nika Smoian, BCG vs Adrien Chatrier, France : 0 - 3

 

Sportives et sportifs ont montré leur talents de boxeurs et d’être humain sur le ring.

Une soirée sportive de qualité, dans un cadre somptueux, sous les yeux attentifs du Président du SwissBoxing, Andreas Anderegg ainsi que tous les officiels.

Photos