Colombier: En bref, Smajli et les meilleurs boxeurs de la très belle soirée

«Zurück

26.04.2015 09:42 Uhr

Jack Schmidli

26.04.2015 – Lors de cette belle soirée de boxe de Colombier, ce ne sont pas les boxeurs professionnels qui ont enchanté les très nombreux spectateurs présents mais bien des excellents boxeurs amateurs qui sont montés sur le ring. Les deux boxeurs professionnels hongrois n’ont impressionnés personne et ont subi des KO, l’un à la deuxième reprise et l’autre à la quatrième. Heureusement que Smajli et Co. ont largement œuvré pour apporter de l’enthousiasme dans cette halle de tennis. „The Wolf“ Smajli a été élu par le jury le meilleur boxeur de la soirée. Il a nettement dominé le très fort français Mehdi Kada.
 
Combats des Elites

Au programme à Colombier neuf combats amateurs.
Chez les femmes, très beau combat entre la lausannoise Anaïs Kistler et la Tchèque Ester Konecna. Très belle motivation et détermination pour Anaïs, forte après sa très belle victoire au Tournoi de Paris. Bien que son adversaire ait combattu de manière très courageuse, notre championne des poids welters a dominé de la première à la dernière minute ce combat, très à l’aise sur le ring. Par conséquent les Juges l’ont déclarée gagnante à l’unanimité.

Un combat de très belle qualité, intense et rythmé à réuni sur le ring Fabian Zellweger (BG Berne) et Julien Baillifard (BC Martigny). Le bernois a dominé le premier round mais, dès le deuxième round, c’est le boxeur de Martigny qui a su imposer sa boxe et ainsi remporté  la victoire à l’unanimité des Juges.

Autres points saillants les rencontres entre Michael Kurmann (Box-Gym Bern) et David Favre (BC Martigny). Kurmann a gagné à la troisième reprise par abandon de son adversaire.

Abdeljalil Tajani (Gougou’s Boxing Club) et Michaël Celeschi (BC Villars sur Glane) se sont livré à un combat très serré avec la victoire aux points, mais très serrée de 2 :1,  de Tajani.

Le très nombreux public venu pour cette belle soirée en a eu pour son argent lors du combat entre Ukë „The Wolf“ Smajli (SR Zürich) et le français Kada Mehdi. En vue du Championnat Suisse allemande /Tessin qui se tiendra week-end prochain, Smajli, champion en titre,  a voulu effectuer une bonne performance pour affirmer sa confiance en soi avant la revanche prévue contre Davide Faraci. Les deux boxeurs ne se sont fait aucun cadeau. Kada, ancien kick boxeur était à son meilleur niveau et a tout demandé à Smajli. Mais tout au long du combat le boxeur de Zurich a réussi à prendre le dessus et à la troisième reprise a même été capable de pousser le français dans ses derniers retranchements. Cependant, grâce à son admirable esprit de combat le français a réussi à se sauver. Mais à la fin le résultat était sans contestation : Ukë „The Wolf“ Smajli a été déclaré gagnant à l’unanimité des Juges. De  plus, le Jury a également désigné cet étudiant de Zurich comme le meilleur technicien de la réunion. Pour le plus grand plaisir du public présent Smajli, très content d’avoir reçu cette distinction, a remercié tout le monde dans un français presque parfait.


Les combats professionnels

Ylli Rashiti pour son troisième combat professionnel était confronté au hongrois Bela Gyongyosi (3 victoires, 11 défaites, 3 nuls). Au sujet de ce dernier deux choses sont à préciser : le 6 décembre 2008, ce boxeur a été le premier adversaire de Tyson Fury, challenger obligatoire de Klitschko. (Fury avait rapidement gagné par KO à la première reprise). D’autre part le hongrois a fait son retour sur le ring au mois de janvier après plus de six ans d’absence. Que Gyongyosi sait boxer il l’a prouvé lors du premier round car le pointage était en son avantage. Mais déjà 2 minutes et 7 secondes après le début de la deuxième reprise la messe était dite. Au troisième round, l’arbitre Pierre-Alain Schneeberger a mis fin à la rencontre en constatant que le boxeur de l’Europe de l’Est n’était plus en mesure de contrer son adversaire tant physiquement que moralement. Rashiti a donc été déclaré gagnant.

Le deuxième combat professionnel de la soirée a duré un petit peu plus longtemps. Sur le ring Enes Zecirevic (13 victoires, 1 défaite) lequel attaque ses adversaires avec sa manière de boxer peu orthodoxe. En face, Aron Csipak (3 victoires, 17 défaites), un boxeur difficile à atteindre car plus petit et souvent penché. Zecirevic devait frapper de haut en évitant des coups à l’arrière de la tête. A la surprise des spectateurs Csipak a abandonné le combat à l’appel de la 4ème reprise. Il a justifié cette décision à l’arbitre pierre-Alain Schneeberger par une blessure à l’abdomen. De toute manière cela ne pouvait pas être ultérieurement vérifié par le médecin du ring. A juste titre ce boxeur a été sifflé par le public car de toute évidence il est venu à Colombier pour perdre.

Mais, grâce aux très belles prestations des boxeurs amateurs cette manifestation a été une grande réussite.

Photos