Magnifique et sensationnel Patrick Kinigamazi !

«Zurück

19.02.2017 16:24 Uhr

Encore un succès pour Yves Tazi

Bertrand Duboux, 19.02.2017

Le meilleur combat de sa carrière ! C’est ainsi que l’on peut qualifier la performance de Patrick Kinigamazi (60,6 kg) face à l’excellent Français Ruben Gouveia (60,2 kg) à la Maisson des sports d’Annemasse (France). Un affrontement impressionnant d’intensité physique et émotionnelle durant huit reprises et qui a permis au champion de Suisse et champion d’Afrique des poids légers de poursuivre sa marche en avant vers une nouvelle consécration internationale. Avec à la clé un succès aux points mérité et unanime.

A 34 ans, le temps presse pour le sociétaire du Club pugilistique Carouge qui peut s’appuyer désormais sur une solide expérience du ring (26 succès, 2 défaites) lui permettant de parfaitement gérer et maîtriser toutes les situations. Au bénéfice d’une formidable condition phyisique, rapide de bras et précis comme jamais, il a pu faire face aux assauts rageurs et inspirés de son adversaire normand. Il fallait ces qualités-là d’ailleurs pour sortir vainqueur de cette bataille furieuse et technique qui a tenu en haleine jusqu’au bout le public haut-savoyard.

Averti du danger que représentait Gouveia (25 ans), classé numéro 3 français (10 succès, 1 nul, 2 défaites), Kinigamazi est entré dans le match dès le 1er round, contrairement à son habitude. Un changement d’attitude heureux qui lui a permis de contenir et de répliquer immédiatement aux attaques vives et précises de son adversaire, à la frappe sèche et redoutable. Touchant le premier par des jabs au visage et des séries en crochets et directs, variant sa boxe, il ne s’est jamais laissé surprendre par le Français, l’empêchant de prendre l’avantage malgré une marche en avant constante.

Du bon, du grand Kinigamazi, comme rarement vu à l’œuvre. Bien à l’abri derrière une garde serrée, il a souvent secoué Gouveia par des séries de trois-quatre coups mais le Normand n’a rien lâché. Jusqu’au bout ses réactions ont été une menace réelle. Ses crochets aux flancs et ses directs au visage en enchaînement ont obligé Patrick à une concentration maximum jusqu’à la dernière minute. A l’exception du 4ème round, où il s’est accordé un petit répit, celui-ci a forcé la décision en dominant les derniers instants de chaque reprise.

Un match de grande qualité qui s’est fait au physique et sur un rythme infernal entre deux adversaires d’un très bon niveau international. Tous deux sont allés au bout du courage pour forcer le destin, mais malgré l’acharnement qu’il y a mis dans les trois derniers rounds, l’entreprenant Gouveia n’est pas parvenu à prendre en défaut la vigilance de Kinigamazi, lequel a signé l’une des meilleures prestations d’un boxeur professionnel suisse ces dernières années.

En revanche, issue moins heureuse pour Khalid Graidia  (33 ans) qui s’est incliné aux points face au Lyonnais Walid Talbi (8 succès, 1 nul, 1 défaite). Grand et longiligne, le Français a usé de son allonge pour contenir les assauts puissants du super-moyen carougeois (76 kg) qui a eu du mal à casser la distance. Dominé techniquement, touché en uppercuts et directs par un adversaire mobile et souple, Graidia a vainement cherché à placer le coup décisif pour refaire le retard accumulé au fil des rounds. Ses larges crochets n’ont souvent trouvé que le vide et malgré son courage et sa débauche d’énergie sur la fin, il n’a pas été en mesure d’infléchir la décision.

Quant à l’amateur Yves Tazi (67,8 kg), il a signé sa dixième victoire face au Grenoblois Jeancy Edjuku Egbono. A 23 ans, l’espoir du CP Carouge n’a pas eu à forcer son talent. Après avoir fait étalage de ses qualités techniques au 1er round, il s’est même contenté du « service minimum » durant les deux autres reprises, ce qui l’a empêché de s’imposer avant la limite. Désormais membre du Swiss Boxing Team, le petit protégé de Ricardo Pereira et David San Antonio sera prochainement en camp d’entraînement avec l’équipe nationale, avant de boxer le samedi 25 mars à Nyon. Résultats :

Professionnels :

Légers, 8x3 : Patrick Kinigamazi (CP Carouge) bat Ruben Gouveia (France) aux points.

Super-moyens, 6x3 : Walid Talbi (France) bat Khalid Graidia (CP Carouge) aux points.

Amateurs :

Welters, 3x3 : Yves Tazi (CP Carouge) bat Jeancy Edjuku Egbono (France) aux points.