2 jours d’entraînement pour le SBT au camp de base de Thun

«Zurück

12.03.2017 16:07 Uhr

Sous la devise « redémarrage », le nouveau directeur sportif Matthias Luchsinger a réuni le SBT et les aspirants membres du SBT pour la première réunion trilingue de cette année.

12.03.2017 (ML/CN) – Tous les participants ont pris part à un programme complet. Le samedi, les boxeurs ont été informés de la planification des qualifications de tournois, des activités ainsi que des autres opérations du SBT.

Christina Nigg, formatrice AIBA ** et gestionnaire de base a donné l’information aux athlètes sur l’institution, les droits et les obligations en ce qui concerne l’antidoping.ch et l’importance de la déclaration de subordination, signée par les boxeurs pour l’obtention de la licence.
Tous ont reçu un dépliant dans leur langue respective.

http://antidoping.ch/de/praevention/e-learning-programme-fuer-athleten/ pas de discussions, vous êtes responsables de vos actions (télécharger). Auto-responsabilité est le mot clé. Sur le website www.antidoping.ch les athlètes trouveront toutes les informations.

Nouveau pour promouvoir le SBT. On a un besoin urgent de jeunes boxeurs, ceux qui ont été remarqués par leurs performances lors des différents Championnats. Le SBT est très pointu.

En partenariat, les boxeurs suisses ont la possibilité de demander à participer à des sparring libres et conditionnels auprès de tous les clubs nationaux.

Sparring pure André Schenk et Matthias Luchsinger

Matthias Luchsinger est satisfait de l’engagement et de la motivation de tous les participants. Un merci spécial à la base de Thun, ainsi qu’au très expérimenté ex-entraîneur national André Schenk, lequel, vu le grand nombre de boxeurs inscrits (24) s’est tout de suite accepté de soutenir et d’aider.