Swiss Boxing Team gagne à Thun

«Zurück

02.04.2017 15:19 Uhr

Ueli E. Adam, 02.04.2017

Avec une performance convaincante, le Swiss Boxing Team a gagné contre une sélection de boxeurs venus de Bade-Wurtemberg.  L’équipe suisse a remporté six des huit combats de la soirée. Ce résultat, contre une équipe forte venue d’Allemagne est remarquable, bien qu’on doive reconnaître que l’équipe du Bade-Wurtemberg ait dû faire des changements dans son équipe à la dernière minute.

Un compliment est adressé à Matthias Luchsinger :  malgré les nombreux désistements de l’année dernière, il a réussi un redémarrage solide et semble donc avoir reconstitué une solide nouvelle équipe. Aussi excellente organisation : le BTO Thun de Christina Nigg et André Schenk a fait un excellent travail et cela a été un vrai plaisir pour les amateurs de boxe présents qui ont pu témoigner d’une réunion très intéressante.

Avant que le Swiss Boxing Team se mette en œuvre, Christina Nigg a honoré le fondateur du Box-Club Bödeli (aujourd’hui Box-Team Oberland), André Schenk, et les plus méritants anciens boxeurs ainsi que la Juge et Arbitre allemande Patricia Tauscher.

Un résumé télégraphique des combats :

Nicole von Känel, (SBT Schweiz, 56,5 kg) vs. Vivian Neumann, (BVBW Deutschland, 56,5 kg)

Lors de son 36ème combat, la bernoise entraînée par Christina Nigg a montré plus de maturité. Son adversaire du Bade-Wurtemberg a essayé dès le premier round de prendre les rênes de la compétition pour apporter la première victoire pour l’équipe allemande.

Nicole von Känel a d’abord dû trouver sa ligne de combat, chose qu’elle a réussi dès la deuxième reprise. Des coups plus clairs, propres et un jeu de jambes droit et solide lui ont valu de remporter la victoire par 2 :1 et la première victoire pour la Suisse.

Elle s’améliore encore : Nicole von Känel (à droite) a construit dès le départ son plan de bataille de manière cohérente et disciplinée. Son adversaire allemande était controversée et malgré le jugement des juges (2 :1 en faveur de von Känel) était clairement la meilleure boxeuse et aurait à juste titre gagner le combat.

Angel Roque, (BC Zürich, 80,6 kg) vs. Wael Alshami (BVBW Deutschland, 83 kg)

Aux yeux des experts, ce boxeur qui a fait son retour sur le ring après une pause forcée, se présente comme un possible nouvel élément pour le Swiss Boxing Team. Contre ses adversaires, il est immédiatement clair que son talent et son punch parlent en sa faveur.

Le boxeur allemand n’était pas à la hauteur des coups du zuriquois et l’arbitre a prononcé le RSC dès la première reprise.
RSC = L’arbitre arrête le combat
RSC = Referee stops the Contest.

En raison de lacunes administratives Angel "Floyd" Rocque a été suspendu pendant une année par Antidoping Suisse. Au mois de septembre dernier, il a de nouveau été autorisé à reprendre les compétitions, mais il a perdu son combat pour cause de blessure. La nuit dernière, il a montré une brillante performance. Déjà dès le premier round son adversaire n’a pas eu une seule chance.

Marzio Franscella (SBT Schweiz, 78,5 kg) vs. Daniel Kornmaier (BVBW Deutschland, 76,9 kg)

Daniel Kornmaier a été un obstacle inattendu pour le boxeur tessinois. Marzio Franscella a essayé d’obtenir la victoire avec tempérament et rythme. Mais la classe du boxeur allemand a pris le dessus. Avec des coups précis, variés et des remarquables corps à corps, Kornmaier a remporté la victoire par 0 :2 (l’un des juges a donné le match nul). .

Marzio Franscella (à gauche) a tout donné dans la lutte contre l’allemand. Mais à la fin cela n’a pas suffi au sympathique tessinois pour remporter la victoire. Kornmaier a obtenu une courte victoire de la part des juges.

Horia Trif (SBT Schweiz, 63,8 kg) vs. Can Bayraktar (BVBW Deutschland, 63,6 kg)

Le jeune zuriquois a dès le début du combat impressionnée avec une excellente technique de boxe. Son adversaire venu d’Allemagne a également disputé un bon combat.

Malheureusement, une blessure de l’allemand dans la zone des yeux-nez a arrêté ce combat intéressant. Selon l’avis du médecin le combat a été arrêté par un RSC-I.
RSC-I : Arrêt de l’arbitre pour raison de blessure.

L’adversaire de Horia Trif, Can Bayraktar (à gauche) a subi une blessure qui a fait stopper le combat à la première reprise.

Andri Beiner (SBT Schweiz, 63,1 kg) vs. Leo Cvitanovic (BVBW Deutschland, 64,7 kg)

L’allemand a montré des bonnes dispositions sur le ring. Mais grâce à son grand talent, le boxeur de Thun a parfaitement été capable d’évaluer la situation. C’est un boxeur qui sait exciter le public. Il y a de bonnes raisons à cela : la bonne éducation du BTO de Thun, le talent technique, sa tactique et son rythme de nombreuses fois mises en pratique. Toutes ces qualités lui ont valu la victoire, même si Cvitanovic s’est montré un boxeur très solide.

Les amateurs de boxe doivent se rappeler ce nom : Andri Beiner. Ce jeune bernois (à gauche) a de nouveau accompli une brillante performance et n’a laissé aucune chance à son adversaire allemand. Beiner prendra part la semaine prochaine au tournoi international EUBC de Sofia, ou il pourra rivaliser avec le top des boxeurs européens. 

Yves Tazi Kusongi (SBT Schweiz, 68,5 kg) vs. Celso Amado das Neves (Ersatz für BVBW, 73 kg)

Le jeune Tazi Kusongi n’a pas eu la tâche facile. Il a combattu en remplacement d’un boxeur allemand et s’est trouvé confronté à un très fort bâlois. Le boxeur de Carouge le savait dès le départ mais a très bien su mettre en place le combat. Malheureusement, à la deuxième reprise, sur l’avis du médecin il a dû arrêter le combat à cause d’une blessure. Dommage car ce fut un combat passionnant.

Ce combat aussi a dû être arrêté pour cause de blessure.

Florin Bistrian (SBT Schweiz 67,2 kg) vs. Ertac Yüce (BVBW Deutschland, 68,1 kg)

L’homme de Lausanne a disputé contre l’allemand une bataille animée sans toutefois courir le danger de perdre le combat.

Ce fut précisément le résultat le plus clair de la soirée. Le verdict a été unanime avec 3 :0 pour Florin Bistrian.

 
 

Florian Bistrian du Club de boxe Lausannois (à droite) a disputé contre Ertac Yüce un combat plein de talent et gagné le combat aux points.

Benjamin Claude (SBT Schweiz, 76,0 kg) vs. Malik Karadag (BVBW, 75,3 kg)

Karadag, le remplaçant de dernière minute de l’équipe allemande n’a pas eu la tâche facile. Avec le champion suisse de Versoix il ne pouvait pas suivre. Claude a balayé son adversaire (compté deux fois déjà dans la première reprise) il l’a pratiquement mis hors du ring et gagné le combat par RSC à la première reprise.

Benjamin Claude du Box-Club Versoix (à gauche) a remporté la victoire dès le premier tour

Conclusion de la manifestation : Le Swiss Boxing Team est sur la bonne voie. Avec tranquillité et sérénité cette solide équipe devrait naturellement croitre et se développer.