Une soirée de boxe magnifique …

«Zurück

08.11.2017 12:04 Uhr

… et trois victoires sur quatre combats pour le team Boxniaque Promotion

Gregory Baud, 07.11.2017

Une soirée magnifique, un combat pour le titre d’un niveau rarement vu en Suisse, les commentaires de la presse et des spécialistes de la boxe sont unanimes. Le gala organisé par Boxniaque Promotion samedi 4 novembre dernier à l’hôtel Ramada Encore suscite l’enthousiasme de tous les amateurs du noble art.

Le combat le plus attendu de la soirée a tenu ses promesses, même si Enes Zecirevic (20c, 17v) du team Boxniaque Promotion s’est incliné aux points face à un Yoann Kongolo (10c, 10v) en grande forme et qui remporte donc la ceinture EBU-EE des mi-lourds aux points, à l’unanimité des juges (117-111, 119-110, 116-113).

Près de 700 spectateurs électrisés ont assisté à douze rounds d’une rare intensité et d’une qualité rarement vue. Deux boxeurs totalement engagés, combatifs de la première à la dernière reprise. Un combat qui fera date, démontrant que la Suisse pouvait encore proposer des combats de classe mondiale.

Ornella Domini (11c, 10v) de son côté l’emporte sur KO technique lors de la revanche contre Lela Terashvili qu’elle avait déjà battue en avril dernier. Touchée à l’estomac lors du deuxième round, la géorgienne jettera l’éponge peu après le début de la seconde reprise. Une victoire importante pour Ornella qui renoue avec le succès après sa première défaite en juin.

Nika Smoian (3c, 3v) va victorieusement au bout de 6 rounds d’une rare violence contre le puncher Zura Mekereschvili. Le public a retenu son souffle en voyant la puissance déployée par l’adversaire de Nika dès les premières secondes du combat. Mais le boxer du team Boxniaque Promotion encaisse et rend les coups de façon magistrale et prend l’avantage. La décision des juges est unanime, 3 victoire en 3 combats pour Nika Smoian.

Pamela Treand (6c, 6v) remontait sur le ring après une année sans compétition suite à une opération du genou. Face à la géorgienne Nana Chakvashvili, elle a prouvé qu’elle était de retour pour de bon. Très sûre d’elle, compacte et combative, Pamela a clairement surclassé son adversaire qui a préféré abandonner au troisième round.

Notons aussi les performances des amateurs qui ont, eux aussi, proposer une boxe de grande qualité.

Ce gala a aussi été un vrai succès populaire puisque près de 700 personnes étaient réunies pour encourager et applaudir professionnels et amateurs dans une ambiance festive et sportive saluée par tous.

En 2018, Samir Hotic avec sa société Boxniaque Promotion prévoit d’organiser à nouveau trois galas, contribuant à faire de Genève et de la Suisse un haut lieu de la boxe professionnelle