Coupe de boxe de l’Algarve Portimao 2019 – Des réalisations exceptionnelles des suisses

«Zurück

01.04.2019 20:53 Uhr

Christina Nigg, 31.03.2019

Team Switzerland première, l’équipe gagne contre le Canada deuxième et la France troisième. Elle remporte la somme de 5'000 Euros qui a été distribuée aux athlètes participants. Sandra Brügger a reçu le prix pour le meilleur boxeur du Tournoi.

Herry Biembe Saliku, Horia Trif, Georgi Svechev, Angelo Pena, Ilyas Ivgen, Sem Redai, Sandra Brügger, Anaïs Vintalas, Americo Fernandes et devant Christina Nigg

Dès le début du Tournoi, l’équipe suisse s’est positionnée avec une identité unifiée ; les rouge-blanc ont impressionné. Les boxeurs et boxeuses suivants étaient au combat : Sem Redai 56kg, Angelo Pena 60kg, Sandra Brügger 60kg, Horia Trif 64kg, Ilyas Ivgen 69kg (remplaça Andri Beiner blessé 2 jours avant le départ), Ankg Vintalas 69kg, 75kg Herry Biembe Saliku, 81kg Georgi Svechev. Americo Fernandes était le chef de délégation et l'entraîneur. Christina Nigg a travaillé comme entraîneur et, en tant que membre de la délégation a jugé Valentino Gaetano (Italie).

Sandra Brügger, désignée meilleur boxeur du Tournoi.

Dès le premier jour de la compétition, l'équipe suisse a montré la volonté absolue de gagner.
Tous ont remporté leurs premiers matchs vendredi, à l'exception de la recrue Sem Redai, qui avait initialement montré un peu trop de respect, mais qui s'est courageusement améliorée et a même remporté le 3ème round.

Soulignons également le combat acharné entre Sandra Brügger et la Française Stelly Ferge. En 2018, la Brügger avait perdu contre cette boxeuse. Déjà après environ 20 secondes de la première reprise, Sandra a pris la direction tactique de ce combat. Jusqu’à la fin, la Française n'a trouvé aucune solution et a perdu clairement et à l'unanimité.

Lors de la dernière journée, l’équipe suisse avait 3 points d’avance sur le Canada. Quatre rencontres directes étaient en suspens. Herry Biembe a affronté le Canadien Tristan Brookes dans une lutte absolument exceptionnelle.

Un verdict serré de 3 : 2. Cependant, à la fin du tournoi, l'équipe suisse a remporté le plus grand nombre de victoires et a remporté le classement par équipes, y compris la dotation de 5 000 euros, qui est maintenant répartie équitablement entre les 10 participants.

1.Place :  Sandra Brügger, Horia Trif, Ilyas Ivgen, Georgi Svechev = 4 médailles d’or

2. Place :  Angelo Pena, Anais Vintalas, Herry Biembe = 3 médailles d’or

3. Place :  Sem Redai = 1 médaille de bronze.

Sandra Brügger a été désignée comme meilleur boxeur du Tournoi.

Conclusions :

Le LOC a présenté un tournoi parfaitement organisé. L'hébergement, les repas et les transferts étaient excellents. L'événement était présenté professionnellement, grand écran, diffusion en direct, presse, photographes, spectacles encadrés par les athlètes.

Malheureusement, les organisateurs ont dû accepter le côté négatif, une équipe complète n'est arrivée, ou même avec un ou deux boxeurs en moins, etc.

Acclamation pour les suisses

 

Notre esprit d'équipe avait une grande motivation et a été récompensé cette fois. Nous tenons ici à mentionner que les jugements et les pointages étaient vraiment justes et corrects, ainsi que le travail souverain des arbitres du ring. Un grand merci à l'infatigable Americo Fernandes, qui a fait un excellent travail de tôt le matin jusqu'à tard le soir. Il avait également l'avantage de pouvoir utiliser sa langue maternelle - l'équipe était donc toujours bien informée.

Mon point de vue personnel : Nous avons besoin de tels tournois et nous avons besoin d’une telle équipe mixte, en particulier une grande équipe, qui peut se stimuler mutuellement pour des performances personnelles exceptionnelles. Les gagnants sont célébrés ensemble, les perdants sont soutenus par l’équipe. Nous avons également impressionné par notre apparence, non seulement sur le ring, mais également en tant que grande équipe rouge et blanche. Nous avons reçu l'attention et le respect. C’est le seul moyen de promouvoir nos athlètes sans trop forcer.

Un grand merci également aux boxeurs pour leur confiance en nos entraîneurs. Encore une fois, ce n'est pas facile. Nous sommes très fiers !!

Traduction effectuée par Franca Roncoroni