Meeting de boxe professionnelle à Interlaken

«Zurück

29.04.2019 10:20 Uhr

Ueli E. Adam, 30.04.2019

L'événement organisé par Obenauf-Boxing (Box Club Obenauf Interlaken) a présenté des combats de qualité très convaincante.

Une réunion compacte et remarquable, a eu lieu dans l'auditorium, idéal pour la boxe. Trois combats préliminaires et deux combats professionnels ont créé une belle tension.

La principale combattante de la soirée était l’héroïne locale Viviane Obenauf, laquelle, avec son équipe, était également responsable de la mise sur pied des combats et de l'organisation du meeting.

Professionnel W, 6x2 rounds

Viviane Obenauf (13-5-0, 61 kg) Oberried BE vs. Monika Antonik (1-15-0, 62,5 kg) Pologne

La boxeuse de l’Oberland bernois, qui, le 4 octobre 2018 à Cardiff, avait vaincu la très favorite boxeuse anglaise de Liverpool Natasha Jonas, avec un TKO sensationnel, est montée sur le ring avec un prestigieux titre WBA et cotée sur l’échelle internationale. Après une défaite liée à une blessure (fracture de la main le 4 décembre 2018 à Paris contre Maiva Hamadouche), à Interlaken elle devait tester si sa main avait bien récupéré. La rentrée s’est très bien déroulée. Bien que son adversaire Monika Antonik n'appartienne pas à la classe supérieure, il fallait compter avec elle, car la Polonaise avait auparavant systématiquement boxé de très bons adversaires. Dès la première reprise, elle a prouvé qu'elle n'était pas venue pour perdre, mais ses compétences n'étaient pas suffisantes pour inverser le résultat. La "Mammi de Brienz", qui a beaucoup retenu l'attention des médias suisses, s'est très bien développée grâce à son entraîneur de première classe, Gabor Vetö (Boxing Bern). Par conséquent, la victoire ne devait pas être une surprise. En plus, avec un score clair de 3 : 0 des votes des juges.

Daniel Reimann 60 :54 ; Domenico Gottardi 60:54; Bertrand Bossel 60:54

Professionnel M, 6x3 rounds

Celso Das Neves (3-0-1, 75,9 kg), Basel vs. Bartosz Barczynski (2-0-0, 76,3 kg) Pologne

Déjà à la pesée, le professionnel polonais avait montré ses ambitions pour ce déplacement. Barczynski avait remporté ses deux premiers combats par KO et pensait donc qu'il ferait la même chose en Suisse. Mais il avait tort. Celso Neves a impressionné par sa performance et a dominé les puissants Polonais à chaque reprise. Mais il était clair que Barczynski cherchait la victoire et son coin semblait y croire depuis le début. Le public a pu assister à un combat vraiment spectaculaire et se rappellera le nom de Celso Neves lors des prochains matches. Le bâlois a convaincu avec une solide technique, une très bonne vue d’ensemble et une bonne frappe, ce qui peut être un problème pour tout adversaire. À Interlaken, il a gagné avec un clair 3 : 0.

Daniel Reimann 60 :54; Domenico Gottardi 60:54; Bertrand Bossel 60:54

Commentaires :

Bien qu'Obenauf et Neves aient clairement gagné, il ne faut pas oublier quelque chose. Les Polonais ont apporté avec eux une volonté de gagner et de bonnes aptitudes à la boxe et n'étaient en aucun cas un homme ou une femme venue uniquement pour la bourse Un compliment au match-making, lesquels n’ont pas présentés de athlètes de replis. Encore une fois, le jury ne doit pas être ignoré. Le délégué Pierre-Alain Schneeberger a souverainement maîtrisé les événements avec l'organisateur inexpérimenté et l'arbitre Beat Hausammann a été une fois de plus convaincu par une domination de première classe et une attention soutenue sur le ring. La performance de Bertrand Bossel en matière d’arbitrage est également impressionnante et évolue à un niveau encore meilleur. Le dernier mot s’adresse au médecin du ring : dévouée et compétente, elle est un facteur de sécurité essentiel dans un sport qui n’est pas toujours sécuritaire. Nos remerciements vont à Madame le Dr. Yasmin Trachsel.

Lors des combats préliminaires, nous avons aussi assisté à des rencontres convaincantes.  

Anna Julia Jenni (BC Lucerne) a battu la très bonne boxeuse Sophia Schmid (BC Sportring Zurich) 2-1.

Hugo Hémeray (Sporting Box Club Grenchen) a battu le Polonais Sebastan Nowak dans un combat dramatique avec un RSC au premier tour.

La locale Alice Sophia von Hinterzensten n'a pas eu la vie facile, car elle a dû affronter un Italien de première classe. Bien que la boxeuse d'Interlaken ait tout donné, elle a laissé la victoire à Sabrina Russo de Bari en Italie.

Fotos

Traduction effectuée par Franca Roncoroni