United Boxing s’agrandit à Renens

«Zurück

31.07.2020 13:16 Uhr
Bertrand Duboux

Après avoir créé United Boxing en 2018, un nouveau club dans l’ouest lausannois, affililié à Swiss Boxing, Steve Baudin voit plus grand en déménageant de quelques centaines de mètres, sur la commune de Renens, et en investissant dans un nouveau local tout neuf, dédié aux sports de combat (boxe anglaise, kick boxing, boxe thaïe, boxe féminine, boxe éducative). Une salle plus spacieuse, de plus de 300 m2, au troisième étage d’un immeuble commercial, d’un accès facile, avec places de parc à disposition et à côté d’un arrêt de bus.

Avec ses potes, il lui aura fallu quelque quinze jours, à raison de quatre-vingts heures de labeur par semaine, pour aménager les lieux.  L’endroit se veut accueillant, avec vue sur le lac et douches séparées, pour filles et garçons. Il comporte deux rings, dont un ring d’appoint en cas de forte affluence et de nécessité, dix sacs de frappe de 80 kilos ainsi qu’un espace réservé à la préparation physique olympique avec des poids, des barres et des vélos. Un matériel tchèque de haute qualité, qu’il n’a pas été facile de se procurer et de faire venir en raison du Covid-19 et des mesures de confinement qui ont retardé et perturbé l’installation.

Aujourd’hui Steve Baudin et son associé Mickael Veillard, un ancien pratiquant de boxe thaïe en charge de la partie pieds-poings, peuvent être fiers et satisfaits du résultat. Reste plus qu’à espérer que la jeunesse vaudoise répondra à l’appel de ces deux passionnés, malgré la vive concurrence qui existe avec les autres clubs lausannois (Fight District, National Sporting Club, Boxing Institut, Club lausannois de boxe, Ultimate Fight Crissier). L’inauguration est prévue pour début septembre en présence des représentants de la commune de Renens.

C’est un nouveau projet un peu fou, j’avoue. On n’a pas voulu être en concurrence avec les autes, mais offrir de la qualité, précise Steve Baudin. Il nous a fallu un année de recherche pour trouver ce local. Dans notre petite salle de Malley, on avait 150 membres. Ici on en espère 350 au moins. Dans un premier temps, notre objectif est d’obtenir le titre de meilleur club aux championnats romands.

Détenteur d’un master universitaire en psychologie, Steve Baudin (33 ans) est un ancien poids lourd amateur. D’abord en kick boxing, puis en boxe anglaise. Il s’est retiré de la compétition en 2015, et depuis il vit de son sport et de son rôle d’entraîneur et d’éducateur auprès des jeunes. Plus à l’aise sur le terrain que dans un bureau, porté sur la formation, il travaille en étroite collaboration avec le CHUV qui lui a confié plusieurs mandats.

On a la réputation d’être proche de nos boxeurs. On s’en occupe, on les suit, c’est notre but, ajoute-t-il.

Prochaine compétition : les championnats de Suisse (demi-finales et finales) qui doivent avoir lieu à Lausanne, organisés par Jérôme Canabate (NSC) à fin novembre, si le Covid-19 le permet ! Au printemps, à cause de lui, les championnats romands ont été annulés. Steve Baudin a aussi en tête de mettre sur pied une compétition interclubs une fois par mois, le samedi matin. Une occasion d’offrir de l’activité à ses membres et ses licenciés et de les faire progresser, en attendant un premier meeting prévu pour 2021. Mais où ? Car Lausanne, capitale olympique, siège du CIO, n’a aucune arêne digne de ce nom à proposer pour les sports de combat !

United Boxing, 11 avenue de Longemalle, 1020/Renens.   www.unitedboxing.ch

Pour les personnes intéressées, des photos sont à disposition gratuitement.

Contact steve@unitedboxing.ch   076.822.99.06

 

 

Sponsoren

Partner