Ornella Domini : première femme romande à la tête du Noble Art

«Zurück

21.04.2021 15:32 Uhr
Boxing Club Genevois

Cette fois hors d’un ring, la boxeuse a écrit une page d’histoire de la boxe en Suisse.

Le jeudi 15 avril 2021 à la 71ème assemblée générale du Boxing Club genevois, pour la première fois aux commandes d’un club de boxe, la romande Ornella Domini a été élue présidente. A présent, elle régit le Club sportif dans lequel elle a réalisé ses débuts dans la boxe, il y a maintenant 14 ans. 

A la découverte d’une passion

C’était un mardi de février 2007, elle avait 18 ans lorsqu’elle a poussé pour la première fois la porte des vieux locaux situés au sous-sol d’une écoles, sis rue du Village suisse n° 5 dans le quartier de la Jonction. A partir de ce jour là, la genevoise a su démontrer qu’une femme avait tout à fait sa place dans un sport dit « genre » et ou les remarques sexistes allaient bon train. Ornella s’est montrée très organisée et disciplinée dès les premiers entrainements. Elle s’est rapidement démarquée sous les yeux assidus et critiques de son entraineurs Samir Hotic. La naissance de ce duo a permis à la jeune femme de vite progresser et de commencer peu de temps après à faire des sparings.

Le 12 avril 2008, Ornella a mené son premier combat amateur contre Daniela Quni du Boxing Club de Bienne, en gagnant par arrêt de l’arbitre au troisième round. Jusqu’en 2012, là l’issue de plusieurs combats dans toute la Suisse et à l’étranger, parfois victorieuse, parfois vaincue, la jeune boxeuse est devenue à trois reprises championne suisse romande en 2008, 2009 et 2012. Le 17 et le 18 novembre 2012, elle a remporté encore trois combats de championnat qui lui ont permis de remporter le titre de championne suisse. Au vu de ses résultats pugilistiques, Ornella Domini aurait apprécié faire également partie de l’équipe national Swiss Boxing Team, cependant elle n’a pas eu la possibilité de nouer ce contact.

Ainsi une page s’est tournée lorsqu’ Ornella est passée de boxeuse amateure à boxeuse professionnelle avec son entraineur Samir Hotic, devenu également son manager, fin 2012. D’un point de vue technique, il a fallu changer la structure de ses entrainements ainsi que sa préparation. Un travail considérable que Samir a mené avec brio car Ornella, attendue au tournant, le 26 janvier 2013 a gagné par KO technique au troisième round, contre la Serbe, Daniela Bickei.

Cette première victoire dans le monde des professionnels a démontré à son entourage qu’Ornella possédait un style et une stratégie offensive qui s’adaptaient bien à la boxe professionnelle.

Grâce à l’aide essentielle de son équipe, Samir Hotic et Gérald Berthelier, pour chaque préparation, Ornella a remporté 5 autres combats professionnels la même année, dont un championnat européen (EBU) qu’elle a eu la chance de pouvoir disputer dans le prestigieux Hotel Ramada Encore de Genève. Grâce aux bons conseils et au soutien précieux du président de la Fédération suisse de Boxe, Peter Stucki, la suissesse a pu défier la Belge, Sabrina Giuliani, jusque là invaincue en 11 combats. Ornella Domini est devenue sacrée championne d’Europe des poids welters (-66 kg) par décisions partagée des juges (avec la supervision de Guido Carrera). Une grande première dans toute la Suisse romande et un évènement qui a propulsé la genevoise dans le rang des athlètes classés dans le top 10 mondial!

En 2015, Ornella Domini remet en jeu son titre de Championne d’Europe contre la même adversaire et gagne à nouveau, plus nettement cette fois, conservant ainsi son titre européen.

Visant un titre mondial comme suite logique, Ornella et son équipe ont convoité longuement l’opportunité d’organiser une rencontre entre la détentrice des 5 titres mondiaux les plus prestigieux en poids welters, la célèbre Cécilia Braekhus. Cette occasion s’est présentée trois fois à Ornella, cependant elle n’a malheureusement jamais pu aboutir, chaque championnat du monde avec la championne norvégienne s’annulant à chaque fois pour diverses raisons.

Le 10 novembre 2018, à l’Arena de Gliwice, en Pologne, Ornella Domini a défié en catégorie super welters (- 69 kg), la championne mondiale WBC, Ewa Piatkowska en 10 rounds. Ornella a connu sa deuxième défaite professionnelle par décisions des juges, bien que ce combat ait été une expérience inoubliable et une occasion de combattre devant plus de 8000 spectateurs.

Loyale auprès de son Club, Ornella Domini n’a cessé d’arborer fièrement les couleurs du Boxing Club genevois tout au long de sa carrière, demeurant toujours honorée de pouvoir représenter la Suisse lorsqu’elle combattait à l’étranger.

C’est en mars 2019 qu’Ornella Domini a repris sa ceinture de championne d’Europe des poids welters face à la hongroise, Szilvia Szabados, en 10 reprises, à Genève. Ornella a remporté ce combat à l’unanimité des juges. Le même mois l’année suivante, avec la même adversaire, elle a remporté à nouveau cette deuxième rencontre avec la hongroise et a conservé ainsi son titre européen.

Actuellement, Ornella Domini compte 15 victoires (dont trois par KO) en 17 combats pros au total. C’est avec honneur et fierté qu’elle a endossé le statut de présidente du Boxing Club genevois, écrivant ainsi une page d’histoire dans la boxe en Suisse.

 

Sponsoren

Partner