Meeting de reprise samedi 16 octobre à Martigny

«Zurück

14.10.2021 22:12 Uhr
Bertrand Duboux

Suite à sa récente défaite à la Wembley Arena (ko technique 3ème face à l’invaincu Britannique Mikael Lawal), le Valaisan Benoît Huber doit faire l’impasse sur le meeting de samedi 16 octobre, à Martigny. Une absence regrettable, non sans conséquences sur l’organisation. Celle-ci prévoit tout de même un combat professionnel, avec le poids lourd tessinois Andrija Petric face au Bosniaque Enir Mirkonjic (2-2-1), et 14 combats d’amateurs.

Pour Philippe Abate, entraîneur et président du BC d’Octodure Martigny, rien n’a été facile pendant et après son déplacement à Londres avec le champion de Suisse des lourds-légers. Son obstination a permis de « sauver » cette première réunion de reprise en Valais. L’occasion aussi de renvoyer l’ascenseur à Petric (40 ans), pilier du BC Ascona, qui a servi de sparring-partner à Huber, alors en phase de préparation.

D’origine kosovare, professionnel depuis 2009, Andrija Petric est invaincu en dix combats. Son dernier match remonte au 20 avril 2019 face au Hongrois Tamas Vitrag (succès par  ko technique 2ème). Entraîné par son compatriote Disarjot Gashi, ex-professionnel, battu en 2010 par Flavio Turelli pour le titre de champion de Suisse des super-welters, il sera l’objet d’un reportage de la télévision tessinoise (RSI).

Outre les jeunes du BC d’Octodure, des licenciés amateurs en provenance de plusieurs clubs de Suisse romande sont appelés à combattre sur le ring de la salle du Bourg. Philippe Abate a voulu offrir une opportunité et de l’activité à la nouvelle génération, en déficit de compétition depuis le début de la crise du covid. 

Sponsoren

Partner