Fanga au tapis, Koxha accroché

«Zurück

19.11.2021 16:25 Uhr
Bertrand Duboux

Il n’y a que la boxe pour procurer des émotions aussi fortes que celles que le public genevois a vécues à l’hôtel Ramada Encore, à Genève. Une soirée à suspense qui a révélé le néo-professionnel genevois Benjamin Roger-Claude (30 ans), vainqueur avec la manière de son premier combat professionnel après quatre ans d’interruption, mais qui a aussi stoppé dans la douleur l’ascension de l’espoir Bryan Fanga, battu par ko technique au 2me round round par le talentueux italien Darwin El Badaouy (23 ans).

Un dénouement pour le moins inattendu qui confirme les qualités du jeune néo-pro Piémontais, venu à Genève avec une défaite au compteur, mais l’expérience de 98 combats amateurs. Rapide de bras, doté d’une belle frappe, El Badaouy a surpris Fanga au début du deuxième round par une fulgurante attaque en gauche-droit au menton. Frappé par la foudre, le poids léger du CP Carouge s’est retrouvé au tapis pour la première fois de sa carrière, compté « huit » par l’arbitre, Thomas Walser. Encore vacillant, à peine remis sur les jambes, il s’est alors jeté dans une bataille furieuse, parvenant à toucher son adversaire par un terrible crochet du gauche au visage qui aurait pu faire basculer le combat à son avantage.

Surpris,  El Badaouy a vacillé à son tour. Il s’est retrouvé sur les talons, mais le jeune italien a vite repris l’offensive, frappant sous tous les angles et empêchant Fanga de récupérer. Débordé, malmené par ce traitement de choc, le Genevois était au bord du ko et il a fallu l’intervention de Thomas Walser pour le préserver du pire. Un match très intense, lancé dès la 1ère reprise par des échanges très vifs de la part des deux rivaux, et qui s’est achevé prématurément. Pour Bryan Fanga (26 ans), il s’agit d’un accident de parcours, mais aussi d’un échec mortifiant qu’il lui faudra éliminer de ses souvenirs pour repartir d’un bon pied en janvier prochain.

L’autre combat vedette de la soirée opposait le Lausannois Liridon Koxha (24 ans, 2-0-0) à un autre Italien, Luigi Francesco Zito (26 ans/1-1-2), qui a fourni mieux qu’une très belle résistance au frappeur vaudois. Après deux premirs rounds à son avantage, Koxha s’est perdu en route. Il a oublié de boxer, recherchant trop le coup dur et spéculant uniquement sur sa terrible force de frappe, mais trop imprécis pour écourter l’affrontement. Au fil des reprises, Zito, au bagage technique plus complet,  est progressivement revenu dans le match. Il a souvent touché Koxha par des crochets et des directs. Son forcing sur la fin a même mis le super-welter de Fight District en difficulté et lui aurait valu mieux qu’un match nul. Une fin de combat décevante de la part de Koxha, au potentiel physique intact, mais qui l’oblige à se remettre en question pour espérer en l’avenir.

Pour son retour sur le ring en professionnel, Benjamin Roger-Claude n’a pas raté la marche. Large vainqueur du Serbe Nicola Mancic (1-12-1), l’ex-champion de Suisse amateur 2016 est apparu sous un jour nouveau, complètement transformé par seulement trois mois d’entraînement au CP Carouge. Ses beaux gestes techniques, sa puissance de frappe ont rapidement eu raison du modeste Mancic, ballotté aux quatre coins du ring dès le troisième round et proche du ko dans les trente dernières secondes.

Belle performance également de la part de Khalid Graidia après un combat très musclé face au Serbe Sladjan Dragisic, à l’expérience internationale reconnue. Ce dernier n’a rien lâché face à la puissance de Graidia (38 ans) qui a dû batailler durement jusqu’au bout pour résister aux frappes de plus en plus appuyées de son adversaire dès le 4ème round. Un match très disputé avec du suspense jusqu’au bout.

Enfin, succès logique du Français Fayçal Rezkallah face au  néo-professionnel hongrois Janos Penzes (20 ans) à l’issue d’un combat plaisant et parfaitement maîtrisé par le Lyonnais.

Résultats de la soirée :

Amateurs.- légers, 3x3 : Enrique Murillo Wan (United Boxing Renens) bat Joël Brenner (Star Force Brigue) aux points.

 

Professionnels.-

Super-moyens, 4x3 : Benjamin Roger-Claude (CP Carouge/début) bat Nicola Mancic (Srb/1-12-1) aux points (40-36, 40-36, 40-36, 40-36)

Super-moyens, 6x3 : Khalid Graidia (CP Carouge/6-9-3) bat Sladjan Dragisic (Srb/5-28-3) aux points (58-56, 58-56, 60-54)

Super-légers, 6x3: Fayçal Rezkallah (Fra/5-1-1) bat Janos Penzes (Hon/2-0-0) aux points (63-54, 63-54, 63-54, 63-54)

Super-welters, 6x3 ; Liridon Koxha (Fight District Lausanne) et Luigi Francesco Zito (Ita/1-1-2) match nul (56-58, 58-56, 57-57)

Super-légers, 6x3: Darwin El Badaouy (Ita/0-1-0) bat Bryan Venant Fanga (CP Carouge/2-0-0) KO technique 2ème.

Sponsoren

Partner